Les pierres Outils

Ambre

sculpture en ambre

Histoire et origine

L'ambre n'est pas un minéral mais un produit organique. C'est de la résine fossilisée de certains anciens conifères vivant il y à 25 à 50 millions d'années. Quelques pièces trouvées au Liban et en Australie ont pu être datées jusqu'à 130 millions d'années.
Sa densité très faible lui permet de flotter dans l'eau salée, ce qui explique sa concentration sur les plages de la mer Baltique.
L'ambre de cette provenance est aussi appelé succinite à cause de son pourcentage élevé d'acide succinique.
Les Peuples Anciens l'ont toujours vénéré. Il a été un ornement de choix depuis plus de 35 000 ans. On a retrouvé dans plusieurs grottes préhistoriques des perles et des restes de parures.
Dans la chambre funéraire du Pharaon Toutankhamon ont été retrouvés des objets fait d'ambre de la Baltique ainsi que dans le sanctuaire d'Apollon à Delphes en Grèce.
Les Grecs l'appelaient « Elektron », le mot duquel électricité est dérivé, car il devient chargé électriquement quand il est frotté avec un chiffon et est capable d'attirer des petites particules.
D'après eux l'origine de l'ambre était les larmes solidifiées des soeurs de Phaéton, fils d'Hélios, foudroyé par Zeus en grande colère. Ce Phaéton aurait dérobé le Char du Soleil sans savoir conduire et manqué d'embraser l'Univers…
Homère l'avait déjà mentionné dans son Odyssée parmi les présents de grande valeur apportés par les prétendants de Pénélope.
On l'a retrouvé mentionné comme venant des pays du Nord, gravé par les Assyriens sur un obélisque dans les faubourgs de Mossoul, l'ancienne Ninive.
Les insectes qui, à l'époque, avaient pu garder du sang d'animaux préhistoriques dans leur corps avant de se coller et d'être enfermés dans la résine d'arbre est la base de l'histoire du film Jurassic Park. Le succès de ce film a fait redécouvrir au grand public les propriétés de l'ambre.

Mythes et réalités

Depuis toujours on a porté l'ambre comme bijou, comme oeuvre d'art ou comme objet de collection.
1 000 à 1 500 ans avant notre ère, Mycènes était un important centre de la civilisation grecque dont l'ambre, même si une partie provenait de dépôts trouvés en Sicile, venait des bords de la Baltique. La route du Nord vers Mycènes, la Phénicie et par extension l'ancien monde méditerranéen était créée.
L'ambre était à la mode chez les femmes romaines qui aimaient en tenir un petit morceau dans la main, appréciant l'odeur qu'il émet en étant réchauffé de cette fa çon.
A la même époque, d'après Pline, une petite figurine taillée dans de l'ambre pouvait coûter plus cher qu'un « esclave en bonne santé ». Les romains ont même envoyé des armées pour conquérir et contrôler les régions productrices.
Certains ordres de Chevaliers en contrôlaient le commerce et la possession d'ambre brut était illégale dans l'Europe du Treizième Siècle. L'exploitation et le commerce étaient réservés aux dirigeants et puissants.
Au 17eme siècle, la collecte sur les plages ainsi que le commerce illégal ont été punis de mort par la Prusse où une cour spéciale à statué jusqu'au 19eme siècle sur le sort des contrevenants.
Pour les Peuples du Nord, l'ambre est lié à la légende de Juraté, reine de la mer dont le palais d'ambre à été détruit par son père, le Dieu du Tonnerre. Ce sont les restes du palais qui se retrouveraient maintenant sur la plage.
On l'a utilisé, mélangé au miel comme remède contre la goutte, l'asthme et la peste.
Entre autres croyances il avait aussi le pouvoir de soulager les goitres.
Les insectes pris dans l'ambre ont aidé les paléontologistes à reconstruire la vie sur terre dès ses origines et c'est ainsi que plus de 1000 différentes espèces d'insectes et de plantes ont été identifiées.
Chanthaburi

Consulter les pierres disponibles sur le marché de Chanthaburi...

puce Voir
Jaipur

Consulter les pierres disponibles sur le marché de Jaipur...

puce Voir

RSS